Routine d'échauffement pour cavaliers pressés !

Les cavaliers le savent, il est important de bien échauffer son cheval avant un monte. On le marche d'abord plusieurs minutes, on l'assouplie à l'aide de différents exercices, puis on le fait trotter puis galoper avant de commencer à sauter, effectuer des manœuvres ou ses mouvements latéraux.


Si on demande aux lecteurs s'ils échauffent bien leur chevaux avant le travail, je crois que tous les cavaliers sans exception lèveront la main. Si on leur demande s'il en font de même avant un monte, je crois que les mains levées se baisseront !


D'abord, qu'est-ce qu'un échauffement et surtout, pourquoi est-ce si important !


Parmi les échauffements, on trouve différentes méthodes qui varient;

  • Les étirements, qui peuvent être statiques ou dynamiques

  • L'activité cardio-vasculaire

  • L'augmentation graduelle d'une charge ou d'un poids

  • L'augmentation graduelle de la vitesse d'exécution ou de l'amplitude du mouvement.

Les échauffements permettent d'abord d'augmenter graduellement le rythme cardiaque afin d'augmenter l'apport de sang riche en oxygène vers les muscles et des tendons. L'oxygène est le carburant principal des cellules musculaires. Un muscle bien oxygéné est un muscle prêt à travailler!


Les tissus, que ce soit les muscles, les ligaments, ou les tendons, ont une meilleure viscosité, c'est à dire qu'ils ont une meilleure adaptation aux contraintes et les vitesses de déformation lorsqu'il sont chauds. La viscosité permet aux tissus d'être plus souples, ce qui rend nos mouvements plus fluides lorsque nous sommes en selle. Une plus grande fluidité de mouvement permet une meilleure utilisation des aides, un facilité à absorber les mouvements du cheval et une des demances plus précises pour notre cheval. C'est d'autant plus facile a remarquer lorsque nous devons nous entraîner durant la période froide. Nous sommes plus lents dans nos mouvement, moins fluides et moins efficace. Afin d'aider notre corps à être prêt à travailler, il sera peut-être nécessaire d'accorder plus de temps à l'échauffement avant de monter durant les périodes plus froides.


En augmentant la température corporelle, on augmente également la conductibilité. La conductibilité, c'est la vitesse à laquelle l'information voyage d'une cellule nerveuse à une autre. Si nous sommes bien échauffés, les demandes effectuées à notre cheval seront plus rapide, plus précises et donc plus efficace. C'est ce qui permet d'avoir un meilleur timing, un paramètre indispensable lorsque nous sommes à cheval. Nous serons également plus alerte et nos décisions seront prises plus rapidement et plus efficacement.


Voici trois exercices à ajouter à votre routine d'échauffement qui prendront moins de 5 minutes de votre temps.


Fente de côté

Cette variante de la fente permet d'activer trois articulations importantes en équitation; la cheville, le genou et la hanche. Elle permet également de mobiliser et d'étirer légèrement les adducteurs, les muscles à l'intérieur des cuisses. Finalement, elle active les fessier, qui sont à la fois stabilisateurs et mobilisateurs primaires de la hanche.


Points clés:

  • Garder le genou droit, ne le laisser pas tomber vers l'intérieur.

  • Garder le droit et les abdominaux engagés

  • Les deux talons doivent être sur une même ligne


2 x 10 répétitions par côté


Fente avec rotation du tronc

Cette variante de la fente permet également d'activer trois articulations importantes en équitation; la cheville, le genou et la hanche. En ajoutant la rotation, on travaille également la dissociation entre le haut du corps et le bas du corps ce qui est particulièrement important pour acquérir l'indépendance des aides. On travaille également l'équilibre.


Points clés:

  • Garder le genou droit, ne le laisser pas tomber vers l'intérieur.

  • Garder le droit et les abdominaux engagés

  • Les deux orteils doivent pointer vers l'avant et les deux pieds doivent être parallèle, pieds largeur des hanche.

  • Contrôler la rotation et maintenir les deux hanches en position neutre; les deux os des hanches doivent pointer vers l'avant.


2 x 10 répétitions par côté


Activation des chevilles

Cet exercice peut être exécuté de deux façons; soit plus lentement ou avec un plus de dynamisme. Quoi qu'il en soit, les deux versions sauront vous aider à préparer vos chevilles à absorber les mouvements du cheval et à garder votre jambe stable. La version dynamique permet de faire augmenter votre rythme cardiaque, préparer les chevilles aux activités avec un peu plus d'impact, tel que le saut d'obstacle, le travail en suspension ou au trot enlevé avec un cheval avec beaucoup de mouvement !


Version tranquille

Mettre vos orteils sur le rebord d'une marche ou autre et prenez un appui au mur. Laissez tomber vos talons dans le vide. Avant de toucher le sol, remonter sur la pointe des pieds. Redescendre lentement pour bien sentir l'étirement. Recommencer.


Version dynamique

Effectuez des petits sauts dynamiques sur la pointes des pieds en prenant soin de bien amortir lorsque vous touchez le sol. Soyez rapides mais précis.


Pour un échauffement complet, effectuez la version dynamique puis la version tranquille.




2x 20 sauts ou étirements


N'hésitez pas à écrire vos commentaires ou poser vos questions !


Bon échauffement !



Pour réécouter le live du 1er novembre 2021 https://www.facebook.com/equimotion.enligne/videos/580062086578378


9 vues0 commentaire